Exilé

Publié le par Artémis

Quand certains mots distillent  
Un venin trop subtil,         
Dans la raison instillent            
Des humeurs versatiles.       

Quand stratagèmes futiles    
Et des attentes fébriles,                
Esclaves imbéciles    
D'un orgueil indocile.    

Quand allusions faciles,    
Provocations stériles,    
Meurent sur le mur fragile    
Des espoirs sans asile.  

Tentatives malhabiles        
De renouer le fil                
Qui seul brisera l'exil        
D'un coeur sous le grésil.

Quand excuses se faufilent
Sincères et difficiles
Volonté rendent fissile
Et le pardon facile.


Décembre 2006

Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Théo (4 ans) 18/08/2007 22:26

Au fait c'est quoi fissile? C'est comme une corde très petite ? Une fissile?

Artémis 19/08/2007 14:49

Cher petit Théo, demande à David, il doit savoir cela assurément.Plus sérieusement, c'est un adjectif désignant ce qui se fragmente en feuilles.

David Gardet 06/08/2007 02:47

très chouette, un beau poème ciselé, parti-pris culoté d'une seule rime, ce n'est pas très fréquent. Et encore là on ne peut que le lire. Il y a la voix aussi, qui est importante.Je me demande bien ce que ce poème donne lu à voix haute par l'auteur...

Artémis 06/08/2007 13:56

ZMerci.

Valérie Sagne 30/07/2007 15:01

Très joli ! Et merci de m'avoir acceptée dans la communauté "Parlons franchement".

Artémis 30/07/2007 21:19

Merci. Par ailleurs, j'avais toutes les raisons de vous accepter dans la communauté, donc, je vous en prie..

Moa 30/07/2007 08:22

kikou Art-mis  ;-)Bel exercice, où la prose omniprésente exprime parfaitement la pensée de l'auteur.J'aime...Bonne semaine à toâ, et à bientôt.Bises...

Artémis 30/07/2007 21:16

Merci de cet aimable commentaire. Bonne semaine également à toa, (ce qui me fait penser au film homonyme - Toa- de Guitry).A bientôt.

Artémis 29/07/2007 19:20

Merci de vos commentaires, à tous trois. A mon tour de visiter vos univers.