Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

17 articles avec poesie

Solaire

Souvenirs d’adolescence passés, Calmes trêves à valeur de raretés, Ce jour, étrangement rappelés, Catalysés par ce soleil d’automne-été En pirouettes de temps fragmenté. Mon chat dormant dans son panier A pommes en osier tressé, Bondissant sur le félin...

Lire la suite

A.mor A.mer

Simplement sublime, ce sonnet de Pierre de Marbeuf (1596-1645). Et la mer... Et la mer et l'amour ont l'amer pour partage, Et la mer est amère, et l'amour est amer, L'on s'abîme en l'amour aussi bien qu'en la mer, Car la mer et l'amour ne sont point sans...

Lire la suite

Qui ?

Quand scène de cartoon Vire en ambiance Platoon. Qui est visé ? Quand protagoniste blessé, Dans un souffle, psalmodia. Qui est Judas ? In his world, no character is dreaming, Cause it looks like Shining. Quand l’absurde s’emballe, En folle violence, dévale...

Lire la suite

Oiseau volage

Ecrit, sans avoir été publié, il y a quelques mois et légèrement remodelé, ce soir. Autant dire que cela ne reflète donc pas mon état d’esprit plutôt bon du jour. Je ne le précise que pour ne pas alarmer inutilement certaines personnes qui se reconnaîtront…....

Lire la suite

Visages de mer

J’avais l’intention d’écrire un article sérieux mais je me suis ennuyée. Et je n’aime pas ça. Alors, à la place, j’ai écrit ceci. Agnelle, elle déroule ses rouleaux de verre, Délicatement, sur le sable poussière Dans un ballet perpétuel, la mer. Quand...

Lire la suite

Tant d'Ure

Etant peu inspirée, poésie monorime pour le ludisme. Désespérés: s'abstenir de lire. Temps à fragile ossature, Imposant de démesure, Que nul, jamais, ne capture, Mais, par l'esprit, configure, Imprime personnelle figure En plus humaine stature, Moins...

Lire la suite

Noël, etc....

Noël, etc....

Tant subtil langage, si riche de sens, Qu’il traduit de l'âme, l'essence, La quintessence, bien mieux, à l'évidence, Que les mots, ces vocables vides, niais, voire rances Que se plaisent à utiliser, par observance, Tant d'êtres dans ce monde en défaillance....

Lire la suite

Petit poème qui s'égare

Matin incolore de brouillard, Juste déchiré du cri des jars, Quand le jour de la nuit, se sépare Tard, sans esquisse d’un égard. De khôl cerné, mon bavard regard Fixe l’orme qui s’étire en lézard, Lorsque, du blizzard tintamarre, Il ressort têtard en...

Lire la suite

Jouets

Chien de peluche ou métalliques autos, Mes jouets, N’eurent jamais ni cœur, ni cerveau. Jamais. Blonde américaine ou moelleux poupon, Mes jouets, N’eurent jamais sensibles émotions. Jamais. Marionnettes ou électroniques robots, Mes jouets, N’eurent jamais...

Lire la suite

Douce guerre

A cette douce guerre, ce jeu d’endurance, Avoue que nous sommes en équivalence, Apparemment, d’une similaire puissance. D’où l’inertie qui s’en suit, d’évidence. Figure agaçante perpétuelle, Revient, ton orgueil qui s’en mêle. Autoritaires desseins tels...

Lire la suite

1 2 > >>