Mais, Jimmy Rosenberg…

Publié le par Artémis

Beaucoup de choses m’agacent ou me dépriment dans l’actualité. Et parmi elles, l’incompétence ravie de Christine Lagarde (article ici), la faiblesse de la croissance française (article ici),  les perspectives préoccupantes de l’économie européenne (article ici) et américaine (article ici), l’absence de mesures probantes pour rehausser le pouvoir d’achat, tout ce qui patine dans ce gouvernement (et ce n’est pas ce qui manque),  le décevant Nicolas Sarkozy, etc…

 










Mais pas le charmant Jimmy Rosenberg. Non. Au contraire, le gipsy jazz de cet artiste prodige néerlandais (premier album à treize ans) suffit à me mettre de bonne humeur instantanément.
And The Music goes round and round....

 

Une reprise inspirée et caliente de Can’t give you anything but love


Publié dans Musique

Commenter cet article

D'Ocean 11/09/2008 20:21

Ah...magique Jazz session avec cette gypsy flavour! Un vrai moment de bonheur...pas comme la sinistrose aigue qui agite le monde des finances...! Place à la bonne musique, c'est bien plus réconfortant  que de vagues promesses~~ Biz& belle soirée~~*~~

Artémis 12/09/2008 00:40


Jimmy Rosenberg a énormément de talent. Contexte économique  très préoccupant mais, heureusement, l'art permet d'élever et d'alléger le quotidien. Comme tu le sais. ;)
Enfin, l'art notamment....

Biz.

V.