Ainsi vint l'inspiration de Van Gogh...

Publié le par Artémis

Vers quinze ans, j’ai vu une reproduction des fameux Tournesols de Van Gogh sur je ne sais plus quel support scolaire (un classeur, il me semble). Comme quoi, l’art merchandising peut avoir quelque utilité en dehors de prostituer l’Art….






C’est de cet instant que datent une admiration et un vif intérêt (évoqués différemment, ici dans mes archives)  jamais diminués, jamais émoussés, pour la peinture de Vincent Van Gogh (1853-1890). Une sorte de coup de foudre artistique. Un peu comme celui qu’il a lui-même éprouvé pour la peinture d’Adolphe Monticelli (1824-1886), un peintre marseillais, brièvement célèbre qu’il ne rencontra jamais. Une telle évidence qu'après avoir vu ses toiles chez Delarebeyrette, un marchand parisien, il écrivit : "continuer son œuvre, comme si j'étais son fils ou son frère".













 




Verger en Provence
, Adolphe Monticelli.



Mais, dans le cas de Van Gogh, ce coup de foudre changea sa technique picturale et son approche des couleurs. Et lui permit de forger son style unique. Edifiant exemple qui (re)pose les questions de l’influence des œuvres, des styles artistiques antérieurs et contemporains sur l’œuvre et le style d’un artiste ; de la transformation, par une mystérieuse alchimie, de ces influences pour ciseler plus ou moins inconsciemment la personnalité artistique, l’unicité de l’approche, de ce que l’on désigne joliment par 'la patte’ ou moins plaisamment par 'la marque de fabrique’ et que, personnellement, je préfère nommer 'l’empreinte’.




 
Une de mes préférées depuis toujours: Champs de blé aux corbeaux.

 

J’ignore si la référence lui aurait plu mais la peinture de Vincent Van Gogh est si rock que j’ai immédiatement pensé à ce titre de Janis Joplin pour accompagner cette évocation.

  

Half moon, album Pearl (1971)


Publié dans Peinture

Commenter cet article

dasola 07/10/2008 18:16

Comme d'Océan, j'ai vu les Iris bleu au musée Paul Getty (en 1991) et j'ai pu les photographier. J'aime tout Van Gogh et quel dessinateur! J'ai plusieurs catalogues d'exposition de reproductions de ses oeuvres. Bonne soirée.

Artémis 08/10/2008 00:31


Van Gogh était un artiste atypique et dont l'émotion à fleur de pinceau passait dans chaque fibre de ses oeuvres. C'est sans doute pour cela que ses tableaux vibrent encore d'une force que je ne
saurais comparer à celles d'un autre peintre.
Décidément, Dasola, nous avons des goûts en commun. ;)Amicalement.


D'Ocean 23/09/2008 13:56

Oui, belle empreinte! J'ai une nette préférence pour "les iris bleus" admirés au Paul Ghetty Museum(Malibu)..coup de foudre! Et ce côté rock ne me surprend pas, puisqu'à Venice Beach sur la promenade, il y a "la nuit étoilée" proche de "Jim Morrisson" seux peintures murales...enfin, ta recherche sur l'influence de Monticelli sur Vincent..est rare et super intéressante! µµµ~~

Artémis 24/09/2008 00:13


C'est vrai que les Iris Bleus est une très belle toile mais j'aime beaucoup les tournesols. Le côté solaire, probablement. D'ailleurs, le fond d'écran de mon PC est un tournesol. en
gros plan (il faudra que je te l'envoie par mail).

Sinon, j'apprécie que ma perception de la dimension rock de la peinture de Van Gogh soit confortée par une si belle proximité entre Morrison et la Nuit Etoilée. The Doors of
Starry Night... ;))  La promenade de Venice Beach semble intéressante. J'espère que tu m'en parleras un peu plus dans un prochain mail....

Biz, D'Ocean ~~~~

V.