Réflexions

Publié le par Artémis

L’Homme est une corde tendue entre l’animal et le Surhomme, une corde au-dessus d’un abîme.

 

Friedrich Nietzsche

 

 

 

Voilà ce que je  comprends de la pensée de Nietzsche  : 

 L'homme (l'humain) tente de distancer sa part animale pour devenir dieu avec le risque permanent de la chute fatale.

 

  

Ou encore :

 L’Homme oscille entre animalité et dépassement de soi pour tendre vers une inaccessible perfection avec le risque permanent de sombrer corps et âme.

 

 

 Et ce que j'en pense:

 

L’Homme porte en lui l’animalité qu’il tente de dominer -voire de renier-  l’idéalité qu’il essaie vainement d’atteindre et l’abîme dans lequel il peut sombrer. Trois de ses facettes, intrinsèquement.

 

 

 

 

Et côté musique, This world is crazy par Lonely Drifter Karen. Une artiste autrichienne encore assez méconnue  et dont je n'aime pas trop le nom de scène. Mais tant que la musique est bonne....


Publié dans Expression

Commenter cet article

D'Ocean 31/08/2008 18:22

Voilà pourquoi la plupart des humains restent au niveau "0" par peur du vide...s'accrochant à la base!Ce clip évoque un peu Cindy Lauper..une jolie voix, un côté fragile et un peu déjanté...mais touchant!J'aime cet ensemble pensée/ music...Biz& belle soirée~~

Artémis 01/09/2008 23:59


C'est vrai qu'elle a quelque chose de Cindy Lauper dans les années 80. Et, en même temps, je n'arrive pas à retrouver à qui elle me fait penser.
Sinon, un autre de ses titres Casablanca est très beau. Mais d'une tonalité plus triste. A écouter sur son MySpace http://profile.myspace.com:80/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile&friendID=69858940

Biz, D'Ocean.

V.