Nicolas Sarkozy : plus dure est la chute

Publié le par Artémis

Avec l’éviction version putsch de David Martinon, un cap vient encore d’être franchi. La mise en place du fils relève de pratiques qui m’insupportent et qui, s’ajoutant à une liste déjà longue, font déborder la vase !
Pour mémoire, l’on peut citer l’accueil princier d’un Muammar al-Kadhafi (les affaires commerciales et diplomatiques ne justifient pas de prostituer la France, ni de se prosterner devant n’importe qui), la navrante et guignolesque parade à Eurodisney, le roman-photo kitsch en Egypte et en Jordanie de deux Narcisse mal fagotés, la conférence de presse truffée d’erreurs d’amateur, le mariage secret Las Vegas 20’ chrono, etc…

Mais outre ces évènements qui font honte à la France et entachent son image sur le plan international, outre les railleries de journalistes de tous continents, s’additionnant à celles des politiques et journalistes français -et qui, par ricochet, visent également les électeurs de Nicolas Sarkozy-, outre l’humiliation d’être aussi représentés par une " minable " parodie d’artiste mais vraie pin-up snob (" Sin Nobile " s’entend !), haineuse dont l’on sait très bien que les attraits essentiels ne se situent pas entre les oreilles, ce qui m’horripile vraiment se résume en trois axes :

1- La tentative de musellement de la liberté d’expression liée à la récente " affaire du NouvelObs.com et du SMS ". Inadmissible d’où qu’elle vienne et contre laquelle, comme lors des affaires des " caricatures de Mahomet " ou de Robert Redeker, je m’insurge résolument. Et ceci, indépendamment de mes choix politiques, mon appréciation des faits ou des supports d’information concernés mais uniquement en raison d’un principe, d’un droit fondamental qui ne doit en aucun cas, être limité ou restreint comme ce fut le cas sous l'ère mitterrandienne.

2- L’affaire David Martinon (
cliquez ici) -que j’ai, par ailleurs, toujours trouvé insignifiant- contraint à l’abandon pour permettre l’accession à la candidature du dauphin cadet. Outre l'inexpérience -et je pense l'incompétence- de Jean Sarkozy pour ce poste, l'agissement, par ses relents monarchiques ou communistes (ce qui dans le fond, n’est pas si éloigné que l’on pourrait le penser), m’écoeure et me révolte.

3- Et c’est, sans doute, ce qui me déchaîne le plus : les promesses électorales non tenues ou déjà enterrées ! Nicolas Sarkozy, a été élu sur un programme, qu’il l’applique ! C’est tout ce que l’on attend de lui.
Les caisses sont vides ? Mais les remplir fait partie de ses missions et de celles de ses ministres. Sa fonction, il la doit uniquement à ses 18. 983. 408 électrices et électeurs. La France n’est pas une monarchie, mais une république. Il n’est pas son souverain mais son Président et son quinquennal serviteur. Les Françaises et Français ne sont ni ses sujets, ni ses serfs mais ses concitoyens et des électeurs.

Quant aux sondages (
cliquez ici) qui ne cessent d’indiquer la dégringolade de la côte de popularité de Nicolas Sarkozy, ils ne font que rappeler l’implicite principe qui régit le monde : rien n’est jamais acquis et l’on peut perdre ce que l’on pensait sien ou conquis.

Enfin, si Nicolas Sarkozy s’interroge sur les raisons de la désillusion et l’acrimonie de ses électeurs, qu’il sache qu’elles résultent de l’amplitude de leurs attentes, espoirs et confiance déçus par sa seule attitude et les nombreux arguments qu’il n’a de cesse de fournir à ses adversaires.

Je n'ai pas changé d'idées politiques mais je déteste l'esprit sectaire et aveuglément partisan.

Publié dans Politique

Commenter cet article

cayoux33 17/02/2008 14:36

Ce qui me choque aussi, c'est son intiative de faire porter la mémoire d'un enfant mort dans un camp à un gosse de 10 ans ... Il ne s'imagine pas le choc que cela peut représenter pour ces enfants.De plus, c'est une maneuvre entièrement politique : succiter l'émotion pour récuperer quelques voix. C'est écoeurant.

Artémis 17/02/2008 15:00

"Choqué" ? Pourtant, le genre de films que vous semblez apprécier est déjà bien "choquant".Plus sérieusement, cette "initiative" dont j'ai cru comprendre qu'elle était soutenue par Serge Klarsfeld (http://www.lefigaro.fr/actualites/2008/02/14/01001-20080214ARTFIG00488-pour-que-ces-enfants-aient-une-vie-posthume-.php) est évidemment source de polémiques et d'opinions très contrastées.Personnellement, j'attends d'avoir plus d'informations et de détails sur le projet concret pour émettre un avis définitif et tranché.

leunamme 16/02/2008 23:16

Tout le monde se focalise sur le coté people du personnage, si bien  que l'on en oublie que derrière tout cela il y a une politique menée qui est une des plus dure socialement que l'on ait jamais connu : remise en cause des 35 heures, remise en cause des retraites, attaques sur la laicité, politique infame en matière d'immigration, attaques contre la liberté d'expression, etc.Est-ce un hasard, si au moment ou tout le monde s'interesse à carla Bruni ou à Neuilly, personne ou presque ne commente l'acte de colère des salariés Kléber à Toul, la grève des employés de Carrefour à Marseille, ou celle des ouvriers de l'imprimerie nationale ?

Artémis 17/02/2008 14:46

Le "côté people" fait partie de la personnalité de Nicolas Sarkozy et a, à de nombreuses reprises, eu des incidences sur son action, son image politique et leur perception par les médias internationaux.Aussi, ce pan nouveau est-il indéniablement important et explique notamment la chute vertigineuse de sa côte auprès des Français et des Européens.Justement, je m'attendais à ce que, à la différence de "tout le monde", vous ne commentiez pas "Neuilly" sur votre propre blog, mais, au contraire, les évènements que vous énoncez. Or, je n'en ai pas trouvé traces...

pinouac 13/02/2008 23:36

Bonsoir,Il est vrai que Monsieur Fromantin a été très supris de ce soutien qui à mon avis ne doit pas l'enchanter.Merci d'avoir accepté mon inscription.Pinouac

Artémis 14/02/2008 13:52

Bonjour,Je pense surtout qu'il craint, à juste titre, de se voir imposé une ligne de conduite et d'actions.Sinon, je vous en prie.

Pinouac 12/02/2008 21:09

Bonsoir,Si les médias ont parlé de la possibilité que Jean Sarkozy devienne la tête de liste de l'UMP à Neuilly, cela  me paraissait irréaliste. Peut-être était-ce pour rajouter de "l'huile sur le feu" ? En tout, ce sont ces mêmes médias qui aujourd'hui annonce que l'UMP va soutenir le candidat  de divers-droite. Avouez quand même que la thèse d'une "relève familiale" soulevée par certain est assez farfelue. Enfin, il est vrai qu'avec les Sarkozy tout devient possible.Au passage, j'ai demandé l'inscription de mon blog dans la communauté "PARLONS FRANCHEMENT" il y a une semaine. Suis-je inscrit ?Pinouac

Artémis 12/02/2008 21:25

Bonsoir,La manoeuvre de Jean Sarkozy, la multiplication de ses interventions médiatiques ressemblent fort à une forme de putsch pour tenter "d'hériter" du fief. Quant à l'annonce du jour (soutien de M. Fromantin) aurait-elle eu lieu sans tous ces remous ? J'en doute.Et pourtant, je suis loin d'être une anti-sarkozyste. Mais, il y a des limites à tout.Sinon, j'ai validé votre inscription. J'ai pris du retard dans les listes d'attente (des deux communautés) que je suis entrain de combler.