Visages de mer

Publié le par Artémis

 J’avais l’intention d’écrire un article sérieux mais je me suis ennuyée. Et je n’aime pas ça. Alors, à la place, j’ai écrit ceci.


Agnelle, elle déroule ses rouleaux de verre,
Délicatement, sur le sable poussière
Dans un ballet perpétuel, la mer.
Quand l'eau devient lumière
Où le passé se réverbère,
Où le regard plonge et se perd,
Elle apaise les chamades premières,
En écho, de ses pulsations singulières.
Marbre mobile aux veinures éphémères
Ou mosaïque de mousse légère,
Elle se métamorphose en harpie altière,
Sans muselière, sous un ciel de tonnerre
Et charge, les écueils, de son hérissée crinière,
Fracasse les coques, les rocs, les os, carnassière
Et les engloutit dans son vaste cimetière.
Puis, lorsque cesse le houleux vent d'hiver,
Elle reparaît, pacifique mystère,
Murmurant, en mécaniques prières,
Sa cantilène séculaire.
Lors, elle s'allonge sous le feu crépusculaire
Parée de dentelles de sel et d'éther.
Alchimiste des songes chimères,
À la faible lueur lunaire,
L’enchanteresse sorcière
Dissout les rivages amers.

Publié dans Poésie

Commenter cet article

M. Alacon 12/02/2008 20:49

Je vis au bord de la mer... tout y est. ;-)Bonne soirée

Artémis 12/02/2008 21:00

Vécu rimé.Merci.Bonne soirée..

D'Ocean 09/02/2008 20:41

Dentelles de sel et d'éther..Je sens bien les vagues de l'Atlantique ou de Mer du Nord, l'hiver et les mouvements soudains..le vent frais...le sable humide...Quelle saison! Vivement la douceur du printemps~~Belle soirée Artémis***~~

Artémis 10/02/2008 12:11

Je souhaitais dépeindre les différentes humeurs, heures et saisons de la mer. Plutôt mer froide que tropicale. Tu as raison. Sinon, j'aime la mer quand elle est sauvage et imprévisible. D'où ton ressenti.Quant à l'éther ce n'est que dans le sens de volatile et non, évidemment, chimique. Beau dimanche, D'Ocean.