Jouets

Publié le par Artémis

Chien de peluche ou métalliques autos,
Mes jouets,
N’eurent jamais ni cœur, ni cerveau.
Jamais.
 
Blonde américaine ou moelleux poupon,
Mes jouets,
N’eurent jamais sensibles émotions.
Jamais.
 
Marionnettes ou électroniques robots,
Mes jouets,
N’eurent jamais ni sang, ni peau.
Jamais.
 
Même sans âme, objets inanimés,
Mes jouets,
Ne furent jamais abîmés, ni cassés.
Jamais.

Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Carine 08/11/2007 12:38

Ces jouets sont le reflet de notre âme d'enfant !

Artémis 08/11/2007 21:28

Tant de choses façonnent notre âme d'enfant.

D'Ocean 06/11/2007 18:33

Belle orchestration...nostalgie de l'enfance et les trésors d'alors...j'ai adopté les peluches des enfants de la famille pour les préserver...et c'est bien aussi pour mon coeur d'enfant..les miens perdus ..as-tu toujours tes jouets d'enfant?...OB...cacophonie..j'ai perdu mes coms...et ça bloque mon PC aussi! Bonne soirée~~:-)

Artémis 06/11/2007 20:57

Adopter les peluches, c'est une jolie idée. De ceux que j'évoque là, je pense qu'il doit rester des Majorettes (vu la quantité initiale, je serais surprise qu'il n'en resta pas quelques unes) et les marionnettes artisanales briançonnaises en bois. Pour en être sûre, Il faudrait que je demande à ma mère d'inventorier les trésors de leurs grenier et garage. Je vais essayer d'après mes souvenirs d'hier soir de remplacer le comm perdu, alors. Ah cet OB !Bonne soirée. :)  ~~